Chez Etam, l’intelligence développée à partir des données bouscule les métiers

L’intelligence artificielle bouscule les réflexes des professionnels et les amène à se remettre en question dans leur job quotidien afin de se repositionner sur leur véritable valeur ajoutée.  Cela impose une gestion du changement adaptée.

Adaptation obligatoire aux enjeux du développement durable 

L’introduction de l’intelligence artificielle dans les processus de décision est un travail en cours chez Etam. Cela remet en question l’expertise des chefs de produits chargés de passer les commandes des collections qui seront vendues en boutique et sur le site e-commerce de l’enseigne. L’enjeu est de commander les bonnes quantités afin de ne pas surproduire. La gestion du changement apporté par l’intelligence artificielle est une tâche en cours et ce n’est pas encore gagné. C’est ce que relève Jean-Bernard Della Chiesa, directeur innovation d’Etam.

Une intelligence artificielle a été développée depuis 3 ans. Elle donne son avis sur ce que le chef de produits devrait acheter en matière de modèles et en quelle quantité. « C’est très difficile à accepter pour un chef de produits. Il se trouve face à la difficulté d’accepter qu’il y a deux avis, le sien et celui d’une intelligence artificielle » présente le responsable.

Source : La revue du digital

Consulter l’intégralité de l’article ici.