E-commerce : pourquoi 2020 sera une année charnière?

Le point sur les dates à retenir en 2020 dans le cadre de l’authentification forte, exigée par la DSP2.

La mise en oeuvre des exigences relatives à l’authentification forte des clients (SCA), dans le cadre de la deuxième directive sur les services de paiement (DSP2), restera une priorité absolue pour les e-commerçants en Europe en 2020. Pour rappel, les nouvelles règles sont entrées entrée en vigueur le 14 septembre dernier. L’écosystème n’étant toutefois pas prêt, la Banque européenne (ABE) et les régulateurs européens locaux se sont mis d’accord sur une période de migration pour l’application de l’authentification forte du client pour les paiements en ligne, en exigeant de toutes les parties qu’elles achèvent la migration d’ici le 31 décembre 2020. En France, la Banque de France a proposé, quelques jours avant le 14 septembre, son plan de migration.

Voici donc un tour d’horizon des dates clés de 2020 pour les e-commerçants.

Anticiper le “soft decline”

En 2020, les e-commerçants français doivent d’abord avoir en tête la date du 31 mars. En effet, elle inaugure le début de la période du “soft decline“. À partir de cette échéance, les banques émettrices pourront rejeter progressivement toute transaction d’un site e-commerce si celui-ci n’a pas, au préalable, authentifié fortement son client. Cette règle du soft decline s’appliquera dans deux cas: si le montant est supérieur à 500 euros (dans un premier temps) ou si cette transaction est jugée à risques.

Consulter l’article ici

Source : Ecommerce Mag