Facebook, Google, Amazon: les géants des données sur la sellette

Enquêtes, amendes, menaces de démantèlement… L’Union européenne avait ouvert le bal, les Etats-Unis ont accéléré le rythme mardi. Le ministère de la Justice a lancé une vaste enquête sur les pratiques anticoncurrentielles des plateformes en ligne, réseaux sociaux, moteurs de recherche comme sites de commerce américains. Washington s’en prend ainsi à des sociétés dominantes sur leurs marchés respectifs, mais surtout parmi les plus puissantes, les plus riches et les plus connues au monde : Google, Facebook et Amazon.

Facebook

Les données personnelles de ses plus de 2,7 milliards d’utilisateurs revendiqués (sur l’ensemble de ses plateformes, y compris Instagram, WhatsApp, Messenger) sont le bien le plus précieux de Facebook, qui les collecte et les exploite pour en tirer d’immenses revenus publicitaires grâce à un ciblage à la fois affiné et à grande échelle. Ces données, et leur gestion, sont aussi la source de scandales à répétition et élus, régulateurs et enquêteurs dans le monde entier examinent les pratiques de Facebook de près.

Alphabet/Google

Le moteur de recherche Google écrase toute concurrence dans le monde entier, à l’exception de la Russie et de la Chine. La publicité lui rapporte l’essentiel de ses revenus: 116 milliards de dollars en 2018 sur 136 milliards de chiffre d’affaires. Google capte ainsi 31% de parts de marché de la publicité numérique dans le monde, d’après eMarketer. Même si Facebook subit le plus gros des critiques, Google est aussi épinglé pour sa puissance et sa gestion des données personnelles.

Amazon

Au premier trimestre 2019, Amazon Web Services a progressé de 40%. La société de Jeff Bezos s’impose aussi peu à peu comme un acteur majeur de la publicité numérique (croissance de 34% au premier trimestre). Bruxelles a lancé une enquête officielle sur Amazon, soupçonné d’enfreindre les règles européennes de concurrence en utilisant à son avantage les données issues des détaillants indépendants qui vendent sur son site.

Source : French Web 

Consulter l’intégralité de l’article ici.