Le retail se met au vert

En plébiscitant de nouveaux comportements tels que le zéro plastique, le second hand ou le vrac, les consommateurs obligent les retailers à bouger les lignes. Les points de vente repensent leur distribution et leur conception pour intégrer une nouvelle dimension écologique.

“L’écologie est le grand mouvement des 20 prochaines années. C’est une problématique de fond dans laquelle tout le monde est embarqué”, analyse Christian de Bergh, Dg Développement brand identity & architecture de l’agence Dragon rouge. Pour les marques, l’engagement écologique et la défense de valeurs écoresponsablessont devenus des facteurs de différenciation indéniables face à des consomm’acteurs très responsables et impliqués. De fait, selon l’étude Havas Shopper Paris, 80% des Français ont le sentiment que le commerce génère trop de pollution et 74% estiment que le respect de l’environnement est un critère d’achat essentiel.

“Même si au quotidien, nos clients n’intègrent pas automatiquement l’écoconception dans leur cahier des charges, on observe une montée en puissance régulière sur le sujet”, précise Christian de Bergh. Les agences de design consultées sont toutes d’accord. L’écologie est un sujet crucial dans l’aménagement des points de vente et dans l’expérience proposée aux consommateurs. C’est devenu un incontournable.

Consulter l’article ici

Source : E commercemag