Les Français et la digitalisation des banques

Aujourd’hui, le secteur bancaire doit faire face aux défis de la technologie et de la digitalisation.

Les banques traditionnelles doivent s’adapter aux nouveaux acteurs qui apparaissent sur le marché, notamment les banques en ligne et les néo-banques (banques uniquement accessibles via une application mobile).

De nouveaux systèmes font aussi leur apparition comme l’open banking qui désigne pour une banque le partage de données avec d’autres acteurs du secteur financier. Cela permet de partager les données de localisation des agences bancaires ou des distributeurs de billets, mais aussi des clients, afin de développer des offres qui correspondent parfaitement aux besoins du consommateur.

Les Français restent majoritairement clients des banques traditionnelles

Près de 9 Français sur 10 déclarent être clients d’une banque traditionnelle (92%). 18% des Français sont quant à eux clients d’une banque en ligne (Fortunéo, BforBank…) et 5% sont clients d’une néo-banque (N26, Revolut…).

Dans le détail, un quart des 25-35 ans sont clients d’une banque en ligne (25%) vs 15% des 55 ans et plus.

Source : CoMarketing News

Consulter l’intégralité de l’article ici.