Uber a perdu 1 milliard de dollars au premier trimestre

Malgré des débuts boursiers difficiles et les incertitudes entourant le modèle économique, Uber a semblé rassurer les investisseurs jeudi avec ses résultats trimestriels. Ceux-ci ont confirmé de fortes pertes mais aussi une hausse de l’activité, aidée par son service de livraisons de repas. Après s’être montrés d’abord fébriles dans la  foulée de ces premiers résultats publiés depuis l’entrée du groupe à Wall Street le 10 mai, les investisseurs ont finalement semblé rassurés par les propos optimistes des responsables en conférence téléphonique. Ceux-ci ont notamment dit que la concurrence semblait un peu moins agressive dans la guerre des prix.

Forte progression d’UberEats 

Toutefois, ces rythmes de progression sont nettement moindres que l’an dernier. Et l’hémorragie financière a continué: Uber a perdu 1 milliard de dollars au premier trimestre, soit environ deux fois plus que l’an dernier. Et « nous n’hésiterons pas à investir pour défendre nos parts de marché dans le monde », a précisé le directeur financier Nelson Chai. Il a toutefois aussi précisé avoir relevé des tarifs « moins agressifs » chez les concurrents, ce qui pourrait soulager un peu le groupe dans cette guerre des prix.

L’Amazon des transports 

Uber a en effet choisi de se diversifier et a adopté récemment un nouveau crédo, devenir l’Amazon des transports. L’entreprise s’est aussi lancée dans les vélos et les trottinettes électriques en libre service, le transport de fret… Son coeur de métier n’est pas rentable, en particulier parce que, pour maintenir un prix de course attractif et attirer clients et chauffeurs, Uber a multiplié réductions, promotions, bonus etc…

Source : French Web

Consulter l’intégralité de l’article ici.